L’histoire du quartier

Le quartier des Pinchinats est un quartier rural situé au nord-est de la ville d’Aix-en-Provence.

Origine du nom « Pinchinats »

Selon certains auteurs, le vallon des Pinchinats devrait son nom « aux ateliers de peignage (penchinat) et de foulage (paradou) de drap. (1) Ces ateliers nécessitaient une eau abondante et pure. La vallée des Pinchinats était considérée comme le « château d’eau de la ville d’Aix » et a longtemps constitué un lieu où les citadins d’Aix venaient chercher la fraîcheur en été, considérant cette vallée comme « le plus agréable séjour de la campagne aixoise ». (1)

Mais les historiens s’accordent sur une autre explication. A la fin du XIème siècle, «L’Archevêque d’Aix donna la fontaine des Pinchinats ainsi que toutes ses dépendances aux chanoines de la nouvelle métropole Saint-Sauveur, alors la charmante Vallis Mariana pris le nom de Vallis canonicorum (Vallée des chanoines) qu’elle conserva jusqu’au commencement du XVIème siècle. A cette époque une famille aixoise, les Pinchinats qui possédaient dans cette fraîche et ombreuse vallée une belle maison de plaisance (la Séguirane), lui donna le nom qu’elle porte encore aujourd’hui. » (2)

La chapelle Sainte-Anne

Elle a été construite en 1862. « C’est le 26 juillet, jour de la fête de Sainte-Anne, que le tableau représentant la patronne des Pinchinats fut transporté de l’ancienne chapelle au nouveau sanctuaire. » (2) Sa cloche a été baptisée Claire en 1963, du prénom de sa marraine, Madame de Mougins Roquefort.

« Sur la place de l’église on trouve à gauche une belle statue de Notre-Dame-des-Champs et à droite une croix de mission.  Dans l’église, à gauche, en entrant, on voit une imitation de la grotte de Lourdes ; plusieurs tableaux ornent les murs de l’église ; les deux plus remarquables sont celui de Sainte Anne et celui de Sainte Thérèse. En face de la chaire on voit un beau crucifix sculpté sur bois et dans le sanctuaire une belle statue de Sainte Anne. » (2)

La chapelle abrite le siège du CIQ et les fêtes du quartier se tiennent dans son jardin.

L’eau dans le vallon

Le vallon, qui est traversé par la Torse-Pinchinats, est connu depuis l’Antiquité romaine pour ses sources. Les Romains ont construit plusieurs aqueducs pour alimenter en eau la ville d’Aix. Le plus important est l’aqueduc de Traconnade qui part de Jouques, se poursuit à Peyrolles, Meyrargues, Venelles et se termine dans le quartier de Saint-Eutrope à Aix en ayant traversé le vallon des Pinchinats. (3)

Il existait 5 moulins à farine tout en bas de la route des Pinchinats (de La Petite Séguirane à l’actuel Moulin des Pinchinats).

Site inscrit au patrimoine

Depuis 1969 le vallon des Pinchinats est un site inscrit au patrimoine. C’est un quartier de campagne avec des bastides des XVIIème et XVIIIème siècles dont certaines sont classées : le château de La Mignarde, le château de La Gaude et le pavillon de Lenfant.

Les monuments classés :

Château de la Mignarde
Château de la Mignarde
Château de la Gaude
Château de la Gaude
Pavillon de Lenfant
Pavillon de Lenfant

—————————————

  1. Aix en Provence et le pays d’Aix, Jean-Paul Coste, 1981
  2. Extrait de L’Echo des Bouches-du-Rhône, août 1907
  3. Arrivée de l’aqueduc romain de Traconnade à Aix-en-Provence, Bernard Fino et Marc Fuhry, 2014

……………………………………………………………………………………………………………………..

Photos du quartier

Vues générales du quartier :